TAPE ART 

Collage de rubans adhésifs d'emballage






 

NOTICE BIOGRAPHIQUE




Olivier Poujol de Molliens est né à Cherbourg, il vit et travaille dans le sud de la France. Démarrant une carrière d’acteur, il s’oriente très vite vers la mise en scène et dirige la Compagnie de L’Elan bleu à Cherbourg pendant 15 ans. Son esprit créatif le pousse à intégrer les arts visuels au spectacle vivant en quête d’un langage scénique protéiforme. Egalement vidéaste et scénographe il joue avec l’image, l’espace et le mouvement. C’est après un passage par le Maroc, qu’il a commencé en 2011 à réaliser ses œuvres plastiques à partir de matériaux du quotidien. Depuis 4 ans il poursuit sa recherche artistique avec des rubans adhésifs d’emballage collés sur du carton, du papier, du plexiglass ou du bois. Il expose régulièrement ses œuvres en Galerie.

CONTACTE

olivierp2m@gmail.com 


DEMARCHE ARTISTIQUE



C’est avec des matériaux du quotidien détournés et plus particulièrement avec des rubans adhésifs d’emballage que je compose mes œuvres. Les bandes translucides de couleurs brunes se superposent par couches successives, créant des contrastes. Elles se métamorphosent progressivement et deviennent l’épiderme d’un corps ou d’un visage, des rubans de vêtements, des pétales, des écorces, des éclats ou tout simplement des lignes graphiques. C’est en enveloppant des supports tout aussi modestes en carton, en plastique, en papier ou en bois peint, que la figure semble se construire d’elle-même. L’effacement de la matière et la transmutation du sujet sont au cœur de ma recherche.

Ma volonté est de créer une confusion : de près, c’est la matière que l’on voit, de loin c’est le motif qui apparaît. Entre ce moment et le suivant, il existe un petit instant de transition, un instant de trouble où une chose se transforme en une autre. C’est le moment précieux durant lequel on touche à la réalité des choses et c’est ce moment-là qui se joue dans tout mon travail. Il se répercute ensuite sur le sujet même de l’œuvre, évoquant une présence qui aurait laissé son empreinte sur la matière. Les visages que je présente interagissent avec notre réalité, en vertu d’une magie incompréhensible. Ils nous observent autant que nous les regardons et finissons par voir une part de notre reflet.

Le mouvement Arte povera, né dans les années 60, s’est saisi des matériaux pauvres et objets de rebut, imposant à l’artiste un dépouillement de ses moyens de réalisation dans ses œuvres, afin de libérer une création pure. Bien des courants artistiques, depuis le XXème siècle, ont élevé l’objet abandonné au rang de l’art. Une façon d’inclure la réalité et le quotidien dans les réalisations, de s’opposer à l’abstraction et de poser un regard critique sur la société de consommation. Sans vouloir m’inscrire dans un mouvement précis, il y a dans ma recherche une inspiration issue de l’Art urbain et plus précisément du Tape art, où l’utilisation des matériaux du quotidien sont transcendés et deviennent, par la même, un médium pleinement choisi et assumé pour ses qualités propres.
Aussi l’héritage datant du XVIème siècle que Giuseppe Arcimboldo nous a transmis avec ses portraits phytomorphes suggérés par des végétaux et autres ustensiles, se retrouve aujourd’hui dans les œuvres de Vik Muniz qui compose ses images en utilisant des objets symboliques du quotidien, créant ainsi un décalage, une illusion. Tout en renforçant notre familiarité, l’artiste trompe l’œil. C’est dans ces dynamiques que se situe mon inspiration.

L’illusion provoque nécessairement l’émotion, et cela a toujours fait partie de mes créations. Les mises en scène de mes spectacles, ou de mes installations, ont toujours intégré des effets magiques qui ont pour objectif, non pas de rendre le propos irréel, mais de suggérer la dimension mystérieuse de l’intériorité de mes personnages.
C’est au cours d’années passées dans un endroit isolé du Maroc et en découvrant les regards saisissants de ces hommes et de ces femmes, réfugiés derrière des turbans et des voiles, que tout naturellement, j’ai utilisé le peu de matériaux trouvés sur place pour les dessiner. Cette alchimie troublante, entre la matière et les portraits, rend leur regard plus pénétrant, tout en donnant accès au plus profond de leur âme. Cela m’a encouragé à poursuivre cette recherche : suggérer le réel en faisant illusion

CREATIONS 2016

                                          

Sans titre 110 x 70 cm
Sans titre 110 x 70 cm

Sans titre 80 x 80 cm 


Sans titre 71 x 85 cm





Sans titre 105 x 60 cm
Sans titre 105 x 60 cm


Sans titre 73 x 200 cm
Sans titre 73 x 200 cm





















 












 80 X 160  adhésif d’emballage sur bâche plastique industrielle






Légendes Orientales ( créations 2015)

                                          80 X 80  adhésif d’emballage sur bâche  plastique industrielle



                                                                140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche plastique industrielle

                                                                140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche plastique industrielle

70 X 110                                                                                          70 X 110

                                           

                                                               140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche plastique industrielle

                                                               140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche plastique industrielle
     
                                                               140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche plastique industrielle

TECHNIQUE



OPM travaille avec des bâches industrielles plastifiées et du ruban adhésif d’emballage de couleur marron, ou beige. L’adhésif qu’il applique selon des couches successives, joue sur les transparences contrastant avec les opacités et détermine par de nombreuses découpes irrégulières, le dessin et les nuances qu’il veut obtenir selon la couleur du support, bâche ou carton. Ce matériau, de par sa texture et sa couleur, lui permet d’explorer la représentation des corps nus, de la peau et des visages couverts par endroit par d’autres lignes furtives de ruban adhésif aux couleurs opaques et tranchées.

Un travail précis fait ressortir les détails et les nuances d’ombres et de lumières. Il recadre, limite en coupant et tranchant  la couleur des adhésifs, et confère à ses œuvres figuratives une échappée possible vers l’abstraction, dans les détails des morceaux de rubans ou laisse apparaître comme par magie des visages et des corps. OPM sait retenir un visage, la courbe et le mouvement d’un corps ou un regard. Chaque œuvre est néanmoins une fiction totale, le résultat d’un montage issu de sa conséquente banque d’images personnelles et collectées.



Plus récemment, OPM s’essaie à d’autres outils et va puiser dans ses souvenirs d’enfance et de ses études où ses cahiers étaient de toute part griffonnés au stylo à bille de paysages imaginaires ou de personnages étranges ; il réinvestit  dans son travail cette mémoire du griffonnage en jetant sur du papier blanc de bureau des lignes très graphiques au stylo à bille bleu ou silhouettes et lignes d’horizon se détachent.

Dessins au stylo à bille bleu

une avenue d'El Jadida  118 X 92  Dessins au stylo à bille bleu sur papier 2015
 
Promenade d'Agadir  118 X 92  Dessins au stylo à bille bleu sur papier 2015

  Palmeraie de Marrakech 131 X 60  Dessins au stylo à bille bleu sur papier 2015



  Palmeraie de M'Hamid   131 X 60  Dessins au stylo à bille bleu sur papier 2015


                                  Palmiers 23 X 51                                 
                                                                                                      Gecko 21 X 30 
  

                               Dessins au stylo à bille bleu sur papier 2015



REGARDS




Regard 7     collection particulière  140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche agricole plastique 2013


Regard 13  140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche agricole plastique 2014 

Regard 14  140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche agricole plastique 2014

Regard 16   140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche agricole plastique 2014

Regard 17   collection particulière     180 X 100   adhésif d’emballage sur bâche agricole plastique 2014
Regard 15   140 X 80  adhésif d’emballage sur bâche agricole plastique 2014